• Suzy Marmen

Semaine de la santé mentale



#semainedelasantementale


Cette année la semaine de la santé mentale arrive en pleine pandémie, ça ne pouvait pas mieux tomber. Pourquoi? Parce que c’est important de prendre un moment pour tout arrêter et de penser à notre santé mentale.


Je suis consciente que nous vivons plein d’émotions reliée à ce foutu virus donc c’est normal d’être plus stressé qu'à l’habitude et c’est normal de se sentir instable, c'est normal parce que ce que l’on vit est justement bien loin d’être normal.


Même si l’être humain possède une grande capacité d’adaptation, nous avons quand même chacun nos propres limites. À travers le confinement, le travail à la maison, le chômage, l’école à distance, le stress financier, les rendez-vous via téléphone et vidéo conférence, la plupart des services sur pause, l’isolement... Personne d’autre que nous peut décider où se situent nos limites, personne.


Arrêtons-nous un instant pour évaluer notre situation et nos limites, il est totalement acceptable de choisir nos priorités par la mesure de nos capacités immédiates. Est-ce que notre liste de 1001 tâches est absolument nécessaire si elle nous cause trop de stress? Non, choisissons nos priorités.


Nos enfants vont être correcte si ils ne font pas tous les travaux demandés, ils se rattraperont lorsque la pandémie sera derrière nous. On va être correcte si on mange parfois des céréales pour souper, on se reprendra lorsque le goût de cuisiner nous reviendra. On va être correcte si parfois on manque une session d’activité physique, on appréciera mieux le prochain entraînement.


Tout ça pour dire que si tu t’es levé ce matin et que tu n’as absolument rien accomplis dit toi que tu as rechargé ton physique mais surtout ton mental, c’est donc mission accomplie, tu as réussi ta journée!



Signé


Une fille en pyjama qui écoute Netflix et qui va manger des céréales pour souper

2 vues

© 2020